Une nature exceptionnelle

La topographie des Cinco Villas, avec un gradient nord-sud, donne lieu à une mosaïque de paysages allant d’amples plaines à des haut reliefs montagneux comme la Sierra Nevada de Santo Domingo, en passant par les vallées profondes comme le Val de Onsella, arrosées par l’Arbas de Luesia et Biel, et l’Ebro (Tauste), et des formations uniques et particulières comme les Aguarales de Valpalmas.

espacios naturales singulares
espacios naturales singulares

Les particularités de ce territoire offrent des paysages uniques, avec des écosystèmes personnalisés. Cette diversité nous permet d’observer un nombre élevé d’espèces botaniques depuis les forêts de chênes et de hêtres de Pintos de la Sierra de Santo Domingo, aux buissons et garrigues des plaines, comme dans la zone de Pedrosas. En passant par les belles orchidées sauvages que l’on découvre dans les montagnes de Los Pintanos et de Bardena Negra.

L’orographie des Cinco Villas est le résultat de l’inversion tectonique au début du Tertiaire, qui a donné naissance à la vallée del Ebro, et a fait émerger la zone pyrénéenne de la Comarque, en particulier la Sierra de Santo Domingo (1.517 mètres), la première région aragonaise déclarée zone naturelle protégée par le gouvernement d’Aragon en 2015.

Cette région présente un paysage « cassé», que l’on peut parfaitement contempler depuis plusieurs belvédères spectaculaires comme le sanctuaire de Monlora (Luna), le château de Sora (près de Castejon de Valdesaja), ou la chapelle de Sancho Abarca (Tauste), sans compter la beauté naturelle de la zone du château de Roita, qui domine le Val de Onsella, ou la splendide vue depuis la route entre Uncastillo et Sos del Rey Catolico, depuis laquelle dans les parties les plus hautes, on peut même distinguer le lit des rivières creusées dans la roche des montagnes pré-pyrénéennes.

La région des Cinco Villas a 857 paysages uniques, certains d’entre eux obtiennent un 10/10 dans le système d’évaluation des paysages développé par le gouvernement d’Aragon.

Comparable à la beauté de ses forêts et l’abondance de ses incroyables paysages humides, ces espaces endoréiques habituels dans la dépression de Arba de Biel, où il existe plus de 50 petits lacs ou étangs, entre des grandes étendues d’eau comme le lac de Ganso (Ejea), celui de Moncayuelo, de Pinsoro et de Bolaso ​​(Ejea), les marais de Valdelafuén (Sádaba), de San Bartolomé (Ejea) ou d’Erla, pour en nommer que quelques-uns. Beaucoup de ces lieux offrent la possibilité de suivre des itinéraires ornithologiques pour observer les centaines d’oiseaux qui vivent dans ces habitats des Cinq Villas.

Vous pouvez télécharger le PDF de

RUTA ORNITOLÓGICA DE LAS CINCO VILLAS

ROUTE ORNITHOLOGIQUE DES CINCO VILLAS

PDF Guide du Tourisme d’Aragon

GUÍA DE AVES DE LAS CINCO VILLAS

GUIDE DES OISEAUX DES CINCO VILLAS

Guide PDF édité par ADEFO et PRAMES

espacios naturales singulares
espacios naturales singulares

Les Cinco Villas offrent aussi d’autres activités particulières comme celle de se baigner dans des piscines naturelles, comme celle de Pigalo à Luesia, ou celles de Zarrampullo, El Frago ou visiter le magnifique Salto del Lobo à Marracos ou de la source du diable à Biota, qui vous permet de profiter d’un tourisme naturel et lié à tous les plaisirs de l’eau, spécialement en été.

Aussi liées à l’eau mais dans ce cas, à son action : les Aguarales de Valpalmas est l’un des paysages les plus uniques de la région.

Ces formations rocheuses formées capricieusement au passage de l’eau, fragiles et facilement érodées, à travers un processus connu sous le nom « tuyauterie » impressionnent les visiteurs.

Le résultat: des centaines de formes pointues combinées avec des petites fissures et des lignes qui offrent une vision presque lunaire du territoire. Un spectacle naturel en perpétuelle évolution.

Une partie de cette évolution est motivée par l’espèce qui règne dans les Cinco Villas, naît, grandit et meurt donnant vie à ses couleurs particulières. Il s’agit de ce pin qui vit dans les monts de Castejon de Valdejasa, classé comme zone de protection spéciale (ZEPA).

Face à cette dense pinède, on trouve les paysages de steppes du sud des Cinco Villas, remplis de sparte, de pieds d’oison et d’ajoncs, présents dans les plaines de Las Pedrosas; mais l’une de meilleures attractions pour les amoureux de la botanique c’est el Salto del Lobo (le Saut du Loup) qui abrite des espèces telles que la prêle, les fresnes, les peupliers et les plantes grimpantes typiques des zones humides.

En revanche, dans les zones plus sèches, comme dans les Bardenas Noires des Cinco Villas, vous trouverez de magnifiques exemples de fleurs de la famille des lys et des orchidées, belles et sauvages, comme l’ophrys abeille, l’ophrys scolopax ou l’ophrys lutea, entre autres.

Tous ces ingrédients font de la Comarque de Cinco Villas un espace unique pour profiter du tourisme actif et naturel. Il n’est donc pas surprenant qu’elle soit considérée comme une des régions préférées par les visiteurs pour pratiquer des sports en plein air dans des espaces uniques, débordants de beauté et de personnalité et, souvent, inconnus.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies
X