Biota

ENTRE LE MONDE ROMAIN ET LE MONDE MÉDIÉVAL

Biota était un important lieu stratégique aux Xe et XIe siècles, car c’était un territoire frontalier pendant la Reconquête chrétienne.

Ce village apparait dans très peu d’écrits et ceux-ci sont généralement liés à Sancho Ramírez, qui a accordé sa tour à Fortun Aznárez après sa conquête.

Cela dit, l’histoire de Biota est très importante et remonte au monde romain, quand il faisait partie de la voie reliant Caesaraugusta avec Pompaelo, en passant para Ejea, Sádaba et les Bañales très près de Biota, dont le nom provient de ce même moment historique.

Situé à 103 kilomètres de Saragosse, par le détour de la A.127, Biota est aujourd’hui une ville moderne, avec de multiples services, y compris un hotel-restaurant, mais qui conserve cependant son image de ville ancienne grâce à son célèbre palais baroque, le premier des Jiménez de Urgea, saga qui reçut plus tard le titre de «Vizcondes de Biota», et qui passa ensuite son héritage aux Comtes d’Aranda. Ce palais, situé en haut de la commune, est relié à la tour médiévale, deux bâtiments qui ont été maintenant restaurés pour des fins culturels et municipaux

Finalement, sa très belle église paroissiale, est d’un grand intérêt grâce à ses deux façades sculptées par le Maître de Agüero, un des artistes les plus célèbres du Moyen Age.

Malpica d’Arba:C’était une zone frontalière dans la Reconquête chrétienne et, selon Bernabé Cabañero, son église est basée sur des piliers d’origine musulmane. C’est maintenant une ville connue pour son état de conservation et son emplacement, au sommet d’un mont, qui offre une vue magnifique sur la vallée, où coule la rivière Arba. Très près de cette ville, entre elle et Biota, se trouve la Fuente del Diablo, où, selon la légende, une jeune fille, fatiguée d’avoir à transporter ses cruches de la lointaine rivière proposa à Satan de lui vendre son âme s’il lui construisait le colossal aqueduc de Les Bañales en une seule nuit avant le chant du coq. Le démon accepta, mais la jeune femme fut plus maline que le propre diable car au moment où celui-ci allait placer la dernière pierre elle mit une lampe forte devant son coq pour qu’il chante. Le démon, surpris par le stratagème et dût accepter sa défaite : â cause d’une seule pierre il n’avait pas pu remplir sa part de l’accord … et il dût renoncer à l’âme de la

Route 8: Layana- « Les Bañales » -Biota


CARTE DE TELECHARGEMENT 
TÉLÉCHARGER TRACE GPS

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies
X